mardi 23 avril 2024
Le lexique savoyard

Et si on parlait savoyard : Pâques

Pâques
Photo : Ali

Pâques est une fête très importante dans le calendrier chrétien et à ce titre, elle est célébrée dans de nombreuses cultures à travers le monde. Dans cet article, écrit en partenariat avec l’Institut de la Langue Savoyarde, nous allons découvrir certains des mots et expressions savoyards liés à Pâques. Alors, préparez-vous à découvrir l’univers de Pâques made in Savoie !

Le chocolat : Des Aztèques au Kinder surprise

Le mot « chocolat » est originaire de l’espagnol « chocolate », qui a été dérivé du nahuatl « xocoatl », qui était un breuvage à base de fèves de cacao broyées, de piment, de gingembre, de farine de maïs et de miel. En espagnol, le terme « chocauatl » était l’abréviation de « pocho-cacaua-atl », ce qui signifie « eau avec des graines de fromager (póchotl) et du cacao (cacáuatl) ».

L’œuf de Pâques, aujourd’hui très populaire, est originaire de Turin, en Savoie. C’est sous le monument de Turin, la Mole Antonelliana, que l’entreprise Casa Sartorio a breveté une machine permettant de produire des œufs vides, que les petits et les grands adoraient. C’est à cette occasion que Michele Ferrero, célèbre marque de chocolat, a eu l’idée de « donner Pâques tous les jours de l’année » et a ainsi créé le Kinder Surprise. Depuis, l’œuf de Pâques se décline en différentes formes et saveurs.

En Savoie, le chocolat noir est désigné « chokolâ nê », alors que le chocolat blanc est appelé « chokolâ blan » et est obtenu en fondant le chocolat de ménage avec de l’eau et du lait.

Pour en savoir plus : https://mole24.it/2017/04/16/pasqua-luovo-cioccolato-invenzione-torinese/

Et si on jouait pour Pâques ?

Le COINCHON ou le CORNICHON est un jeu qui se pratique le dimanche et le lundi de Pâques, en particulier en Savoie, dans les alentours de Taninges et de Morzine.

Il se joue avec un dé à six faces en bois de houx et un bâton pour chaque joueur, pointu ou non aux deux bouts. On commence par lancer le dé le plus loin possible et chaque joueur doit lancer son bâton de manière à ce qu’il se rapproche le plus possible du dé, en adoptant une posture spécifique (jet derrière l’épaule, entre les jambes, etc.).

Celui qui a le jet le plus éloigné doit alors marquer son bâton avec un nombre d’entailles correspondant au nombre de points sur la face supérieure du dé. Le joueur qui aura le plus grand nombre d’entailles à la fin du jeu est le perdant.

Pour en savoir plus avec le dictionnaire Viret : https://eu1.hubs.ly/H032bcK0

L’incendie de Sallanches

Le 19 avril 1840, la ville de Sallanches a été ravagée par un incendie qui a fait 60 victimes. Il était alors jour de Pâques et aurait été déclenché par deux personnes qui cuisaient des matafan dans une maison de charité pour soigner les personnes handicapées mentales de la région. Les habitants de Sallanches sont alors devenus connus sous le surnom de « Lou Nê » ou les Noirs, à cause des fumées de l’incendie. Une association appelée Les Amis du Vieux Sallanches s’efforce de préserver le patrimoine local et cette tragique histoire.

Pour en savoir plus avec le dictionnaire Viret : https://eu1.hubs.ly/H032bcK0

Le lexique savoyard pour Pâques

Pâques : Pâques
Lapin : Lapin
Œuf : Ôf
Chocolat : Chocolât
Primevère coucou : kokou ou chanta-polèt
Primevère commune : olivèta ou pipèta
pain parfumé et coloré en jaune au safran : Pan safranâ
Sallanches : Salenches

Pour en savoir plus avec le dictionnaire Viret : https://eu1.hubs.ly/H032bcK0

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.