samedi 18 mai 2024
Actus savoyardes

Succès du Festival Musilac à Aix-les-Bains

Musilac
Photo : BazilHamard - Musilac

Le Festival Musilac s’est clôturé ce 8 juillet, à Aix-les-Bains en Savoie, sur un véritable succès avec pas moins de 110 000 festivaliers présents autour de deux soirées sold-out, près de 50 concerts, du beau temps et de la bonne humeur. Retour sur ce Festival, démarré en beauté avec une première soirée sold-out qui a vu déferler la foule des grands jours.

Photo : BazilHamard – Musilac

Un large panel de représentations

Rock, rap, électro, folk, funk, chanson au programme de cet événement : de la variété pour satisfaire tous les goûts ! L’affiche éclectique révélait une panoplie d’artistes, des nouveaux venus sur la scène du Korner aux rock stars très attendues comme Indochine ou Arctic Monkeys, ou aux artistes tendance (Crystal Murray, Lewis Ofman ou Moodoïd) et autres valeurs sûres. Sur la scène du Korner, Holy Bones, l’un des huit sélectionnés du Tremplin Musilac, a enchanté les premiers festivaliers avec son americana poussiéreux. Il faisait bien chaud samedi, sur le terrain, lorsque les derniers représentants du Tremplin Musilac, Antenn.e et Whoebe, ont attaqué. Du beau monde pour ce dernier jour, entre le rock, toujours sous tension, du résistant et infatigable Iggy pop – merci l’Iguane -, la puissance sonique de Phoenix et l’énergie généreuse des Franz Ferdinand, leur chanteur s’offrant un Summer Wine estival avec sa spéciale guest Clara Luciani, rien de moins !

Photo : TBianchin – Musilac

Un public enflammé

C’est le jeune local Martin Costaz qui a lancé les festivités avec sa folk française, suivi de près par la dico-funk exubérante de Clark’s Bowling Club. Deux concerts ont carrément « mis le feu » à l’esplanade du Lac : d’abord la bande d’Alex Turner, avec son rock à l’anglaise, puis un Lomepal bluffant qui a enflammé le public déjà conquis par son rap chanté de plus en plus acoustique. Le rock psyché de Temples, la pop R&B de la Parisienne Crystal Murray et la voix d’or de Selah Sue ont également contribué à chauffer l’ambiance. Dans la série shows démesurés avec choristes et décorum fou, Shaka Ponk a séduit jeudi soir un public transgénérationnel prêt à suivre Frah et Sam jusqu’au bout de la nuit. Le folk éthéré du Stéphanois Hugo Barriol (Tremplin Musical), l’indie rock du quatuor de l’île de Wight, Coach Party, la spontanéité rafraîchissante de Honeyglaze ou les harmonies sensuelles de Warhaus ont ravi un public de plus en plus compressé, avant le clap de début d’Indochine. Les textes affûtés de Simia, Petit Biscuit et ses machines et l’ovni électro-hippie Walter Astral bouclaient la soirée en beauté.

Photo : BazilHamard – Musilac

Des artistes attendus de pied ferme, mais aussi quelques découvertes

De nombreux artistes se sont succédé au cours de ces quatre jours, certains déjà connus et appréciés et d’autres nouvellement parus sur scène. Un mastodonte était attendu de pied ferme, les métalleux de Gojira, qui ont pleinement assuré malgré un « pétage de plomb » (au sens propre) qui les a privés quelques instants de lumière. Juste avant, les Mongols de The Hu et leur chant diphonique méritaient le détour avec un rock heavy teinté de sonorités trad. Le troisième jour, au petit matin, les premiers fans d’Indochine étaient déjà postés devant les barrières dans l’espoir de faire partie des quelque 1 500 happy few au cœur du proscenium. Le show de Nicola Sirkis s’est déroulé devant un public étendu à perte de vue : durant deux heures, près de 26 000 fans ont pu se replonger dans plus de 40 ans de carrière et ont scandé en cœur quelques titres d’anthologie comme l’Aventurier ou Trois nuits par semaine.

Parmi les découvertes, la voix soul puissante de Danielle Ponder, le post-punk classieux de Murder Capital, ou encore la pop solaire de Willie J. Healey, avant la jolie et généreuse prestation de Juliette Armanet. Le jeune autodidacte Malo, la jolie voix d’Olivia Dean ou le chanter-parler électrique de Süeür figuraient également parmi les nouveautés de cet événement.

Photo : TBianchin – Musilac

Musilac a refermé ses portes sur une belle 21e édition que le roi du disco Marc Cerrone a eu le plaisir de boucler. L’organisation du Festival a déjà annoncé les dates pour l’édition 2024 : le rendez-vous musical sur l’esplanade du Lac du Bourget se déroulera du 10 au 13 juillet 2024. Réservez vos dates dès à présent !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.