lundi 4 mars 2024
Le saviez-vous ?

Le Saviez-vous ? : L’histoire de l’église Notre Dame de l’Assomption de Conflans

Notre Dame de l’Assomption
Photo : Allan Kinic

L’église Saint-Grat, dédiée à Notre Dame de l’Assomption, est située dans la cité médiévale de Conflans, sur la commune d’Albertville, en Savoie. Elle doit son nom à Saint Grat d’Aoste, évêque d’Aoste au Ve siècle et saint patron de Conflans. Symbole de protection pour ses habitants, elle fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 3 octobre 1989.

Notre Dame de l’Assomption
Photo : Allan Kinic

L’histoire de l’église Notre Dame de l’Assomption

La première trace de la paroisse de Conflans remonte à 1014, dans un acte où le roi de Bourgogne Rodolphe III fait don de plusieurs églises situées dans le comté de Savoie à sa femme Ermengarde, parmi lesquelles l’église Sainte-Marie de Conflans. En 1432, l’église reçoit de l’évêque d’Aoste Oger Moriset des reliques de Grat d’Aoste. Détruit au cours d’un incendie en 1632, l’édifice est reconstruit à même la roche et dans de plus grandes dimensions entre 1701 et 1720 par trois maîtres architectes et maçons, en art baroque et néo-classique. Consacrée en 1716 par Monseigneur Millet d’Arvillard, évêque d’Aoste, l’église est dédiée à Notre Dame de l’Assomption et placée sous la protection de Saint Grat d’Aoste, saint patron de Conflans et saint protecteur des récoltes agricoles. Elle est à nouveau victime d’importants dégâts lors de la Révolution française. Le clocher est démoli en 1794 et les retables sont démontés pour être reconstitués en 1815. À la suite du Concordat de 1801, le clocher est reconstruit à l’identique en 1804. Vers 1850, d’importantes réparations sont mises en œuvre. Le « bourdon de Conflans » ainsi que ses « trois sœurs », qui résonnent dans toute la ville, ont été coulés en 1835.

Photo : Eddy Vercin

Trésor de patrimoine pour la commune

De style baroque, l’église Saint-Grat se distingue grâce à son clocher à bulbe caractéristique de la région. Sur la façade extérieure, des peintures représentent Notre Dame de l’Assomption, Saint Grat et Saint Sébastien.  Peintes dans le style du XVIIIe siècle, elles datent en réalité de 1990. Un décor en trompe-l’œil a été exécuté sur l’ensemble des façades et le portail est en pilastre, avec des chapiteaux en ordre toscan. La galerie entourant la lanterne est accessible et permet un point de vue exceptionnel sur Albertville et les vallées. À l’intérieur, les visiteurs peuvent admirer le magnifique retable doré à l’or fin datant de 1708 et la chaire en noyer avec les motifs des quatre évangélistes datant de 1718. Le tableau de Saint Grat a été réalisé par le peintre Béranger. L’ensemble du mobilier est sculpté de nombreux personnages et de petits anges joufflus. La nef comprend quatre travées et une voûte d’arêtes, ornées de caissons octogonaux à motifs de rosaces. Chacun des douze quartiers de la voûte du chœur est décoré de motifs symboliques.

Photo : Eddy Vercin

Au cœur de la cité médiévale de Conflans, l’église fait partie d’un ensemble de neuf richesses à découvrir, parmi lesquelles la célèbre maison rouge abritant le Musée d’art et d’histoire d’Albertville où se trouve un reliquaire en argent contenant un fragment du bras de saint Grat : c’est un « bras-reliquaire » daté de 1432.

Photo : Eddy Vercin

Merci à Eddy Vercin pour ses photos.
N’hésitez pas à le suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/la_savoie_et_au_dela

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.