lundi 4 mars 2024
Le saviez-vous ?

Le Saviez-vous ? : L’histoire du Père Chalande

père Chalande

Les fêtes de fin d’année approchent à grand pas, en Pays de Savoie comme partout dans le monde. On va fêter le réveillon le 24, le jour de Noël le 25, le réveillon de la Saint-Sylvestre le 31 décembre et enfin le jour de l’an, le 1er janvier. Le moment le plus attendu par les enfants (mais pas uniquement !) sera la rencontre avec le Père-Noël, ou disons plutôt le Père Chalande, l’ancêtre local du papa Noël actuel. Explication.

Le père Chalande, un personnage iconique en Savoie et en Suisse

Bien avant le Père-Noël, chaque pays ou région avait son petit bonhomme de Noël, dès le 18ème siècle, vêtu d’une veste en fourrure rouge, avec un longue barbe et protecteur et bienfaiteur des enfants, inspiré du Weihnachtsmann allemand.

Tous les pays d’Europe, dont la Savoie, ont repris cette tradition, sous des noms différents, le Père Chalande dans notre région en l’occurrence.

En arpitan, langue régionale de Savoie, chalande (tsalandè), signifie Noël.

Le sapin (l’arbre) de Noël était déjà présent, tout comme le fait d’offrir des cadeaux (une pratique qui date du Moyen-âge).

On fêtait Chalande avec des oranges, des rissoles (ou r’zules en arpitan savoyard, petits beignets savoyards à la compote), une bûche creusée et remplie de noix et de châtaignes, disposés devant la cheminée.

L’ancêtre du père Chalande (et donc du père Noël) serait Saint-Nicolas, mais celui-ci aurait fait les frais d’une déchristianisation massif en Europe au 19ème siècle.

De père Chalande à père Noël

Le personnage que nous connaissons aujourd’hui est la suite « moderne » du père Chalande (et de ces différents compères régionaux).

Le père Noël est plus dynamique, plus sophistiqué et plus « commercial » également.

En effet, le côté mercantile du père-Noël intervient en même temps que le développement commercial dans les pays industrialisés du 20ème siècle.

Certains disent même que Noël est devenue une fête commercial, consumériste, mais année après année, la magie de Noël opère toujours, ici comme partout dans le monde…

La légende selon laquelle la marque Coca-Cola serait à l’origine du Père-Noël est totalement fausse.

Certes, la célèbre boisson américaine utilise l’homme en rouge dans ses publicité, mais l’avènement du père-Noël est le fruit des migrations massifs d’européens en Amérique, emportant avec eux leurs traditions.

Et le père-Noël faisait parti du voyage. Il en est revenu quelque peu transformé, telle qu’il est aujourd’hui.

Le génie marketing américain a transformé l’homme à la barbe blanche en un redoutable vendeur de jouet et autres cadeaux en tout genre.

Les lutins, les reines, l’emballage dans du papier cadeau, tout ceci est le fruit de l’imagination des créatifs d’outre-Atlantique,  qui a débarqué en force sur le vieux continent.

Alors père-Chalande ou père-Noël, peu importe, n’oubliez pas de glisser des cadeaux sous le sapin.

Et surtout, ne dites pas aux enfants qu’il n’existe pas, c’est aussi cela la magie de Noël.


🎵 Lors de sa venu auprès des petites enfants, ces derniers chantaient la comptine traditionnelle pour le père Chalande :

Chalande est venu
Son chapeau pointu
Sa barbe de paille
Cassons les anailles
Mangeons du pain blanc
Jusqu’à Nouvel An…

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.